Feuilles de laurier

 

La fameuse couronne de lauriers connue sous l’Empire Romain nous laisse entendre les origines antiques de cette feuille si particulière. Si on la retrouve dans de nombreux plats et sauces, et qu’on reconnaît son goût inimitable, on connaît moins son utilisation en phytothérapie et ses vertus pour le corps.

 

Une feuille bien connue des cuisiniers

Avec sa forme particulière, dite en « fer de lance », la feuille de laurier ne passe pas inaperçue, et on la reconnaît facilement. Avec ses feuilles vertes, légèrement blanchies sur l’arrière et ses petites fleurs et ses baies, les arbustes de laurier peuvent atteindre jusqu’à 10 mètres d’envergure. On les retrouve souvent au fond de nos jardins, on les reconnaît souvent à leur odeur typique. Si on en a souvent retrouvé au fond de la soupe de notre enfance (parfois avec dégoût il faut l’avouer, désolé mamie) on la retrouve dans de nombreux plats autour du globe. Avec son odeur et son goût atypique, on reconnaît la feuille de laurier entre mille. On connaît très peu ses vertus sur le corps humain.

 

Des bienfaits internes insoupçonnés

Si on imagine sans soucis que les feuilles de laurier peuvent avoir des effets bénéfiques externes, on connaît moins ses bénéfices externes.

Bienfaits internes :

• Facilite la digestion

• Réduit les flatulences et autres ballonnements

• calme les infections urinaires

• Calme les infections dentaires

• Propriétés antiseptiques et bactéricides

• Apaise les douleurs liées aux angines

• Aide au traitement de l’état grippal (toux, bronchite, sinus obstrués…)

• Régule la sécrétion de bile

• Stimule l’appétit

On n’imagine pas qu’une simple petite feuille qu’on trouvait dans la sauce tomate pouvait avoir autant d’effets bénéfiques sur la digestion notamment. On comprend pourquoi son utilisation remonte à l’Antiquité.

 

Une utilisation en soin externe

Si l’utilisation et les bienfaits internes de la feuille de laurier vous ont laissé sans voix, c’est que vous imaginez encore moins qu’on peut utiliser la feuille de laurier dans les soins externes du corps. On relève parmi ses bienfaits externes :

• Calme les rhumatismes

• Calme les douleurs articulaires

• Soins des cheveux

• Soins de la peau

• Purifiant pour le cuir chevelu (eau de rinçage)

A la découverte de ces bienfaits, il est certain que nous allons ressortir de nos placards de cuisine cette petite feuille verte, pour en placer dans nos salles de bain.

 

Les feuilles de laurier en interne, mode d’emploi

Dans les cas de l’utilisation interne, comme de l’utilisation externe, on utilisera toute la feuille de laurier, ainsi que la branche et même les baies qui se trouvent en bas de feuille. Tout est bon dans le laurier comme dirait l’autre.

On peut donc l’utiliser en décoction et en infusion pour bénéficier de ses vertus, notamment sur le système digestif. Si on veut bénéficier de ses vertus digestives, il faudra en boire après le repas, si ce sont ses bienfaits contre le rhume que l’on recherche.

Pour infuser vos feuilles de laurier, c’est très simple, il vous faudra de l’eau chaude, pas nécessairement bouillante, et environ 15 grammes de feuilles de laurier pour un litre d’eau, soit 7,5 pour 500 ml et un peu plus de 3 grammes pour une tasse de 250 ml. L’idéal serait d’en boire 2 à 3 tasses par jour, après les repas. Si le goût des feuilles de laurier est trop fort, vous pourrez agrémenter votre tasse d’une cuillère de miel de thym par exemple.

Quant à la décoction, il s’agira de faire cuire en quelques sortes vos feuilles de laurier, à raison de 45 grammes dans un litre d’eau.

Quelle est la différence entre la décoction et la tisane me direz-vous ? La tisane, c’est le fait de verser de l’eau chaude sur les feuilles de laurier, la décoction, c’est le fait de mettre les feuilles de laurier dans l’eau froide et de faire chauffer le tout. On extrait ainsi les principes actifs par dissolution dans l’eau bouillante. Il s’agira ensuite pour vous d’une question de goût et/ou de praticité d’emploi.

La décoction s’utilise aussi en gargarisme pour les maux de bouche notamment, la lisser refroidir dans ce cas avant utilisation.

 

Les feuilles de laurier en externe, mais comment s’en servir ?

On pourra utiliser les feuilles de laurier sous différentes formes pour traiter soit les cheveux, soit la peau ou encore les rhumatismes, et ce seront là les principales utilisations des feuilles de laurier en externe.

Tout d’abord pour les cheveux, on utilisera le laurier en eau de rinçage. Grâce à son action purifiante sur le cuir chevelu, la feuille de laurier rendra vos cheveux plus sains et propres. Après votre shampoing ou après shampoing, ou même votre bain d’huile ou encore l’utilisation de poudres ayurvédiques si vous voulez rester dans le naturel pour vos soins du corps, utiliser votre décoction de laurier froide de préférence (resserre les écailles du cheveu et leur apporte de la brillance). Vous pouvez diluer la décoction d’un litre dans un litre d’eau, vous obtiendrez ainsi une eau diluée à 50%, ce qui sentira moins fort sans en perdre les bienfaits.

Si vous voulez l’utiliser en soin du visage, vous pourrez l’utiliser sur des compresses et l’appliquer sur votre visage, ou encore sur vos articulations si vous souffrez de rhumatismes sur celles-ci.

Enfin c’est l’huile essentielle de feuilles de laurier que vous utiliserez en massage, diluée dans de l’huile végétale neutre, avec parcimonie comme toujours dans l’utilisation des huiles essentielles évidemment. Un massage doux et délicat sur les rhumatismes, les articulations douloureuses, comme il peut être pratiqué par les professionnels kinésithérapeutes notamment.

 

Précautions d’emploi

On ne connait pas de contre-indication à l’utilisation de la feuille de laurier, ce qui est assez rare pour être noté. Il semble donc que les feuilles de laurier auraient tout intérêt à être utilisées au quotidien, autrement qu’en cuisine, et que leurs vertus s’avèrent essentielles et non invasives pour le corps. Les résultats étonnants et bénéfiques des feuilles de laurier s’évaluent, comme dans l’utilisation de tous les produits naturels, au long cours. Une cure d’un mois au minimum donnera des résultats probants, à vous d’essayer !

 

REF97
5 Produits

dans la même catégorie