Les bienfaits de la banane

Les bienfaits de la banane

Les bienfaits de la banane font que c'est le fruit le plus consommé au monde. Facile à produire et disponible toute l’année, les régiments alimentent sans cesse les étals des marchés gares européens. D’Afrique, d’Amérique latine ou des Caraïbes, les différentes variétés de bananes recouvrent pourtant les mêmes vertus. Nous allons voir dans cet article quels sont les bienfaits de la banane.

Comment la culture de la banane s’est diffusée à l’échelle du monde ?

Contrairement aux idées reçues, la banane vient de Madagascar. Elle a été introduite par les arabes tout le long de l’Afrique et de l’Asie jusqu’à atteindre les îles Canaries. Avec la colonisation de l’Amérique latine par les espagnols, la banane a élu principalement domicile dans cette zone du monde.

 La diversité des écosystèmes a abouti à la production de plusieurs types de banane. A ce sujet la banane à dessert (Cavendish) et la banane plantain sont les populaires. Néanmoins, il existe des espèces moins connues comme la petite naine, la poyo, la Pisang Lilin ou la banane rouge.

L’intérêt de manger ce fruit tropical

 Du point de vue gustatif, la banane possède de très bons atouts. Nourrissante par nature, son arôme crémeux en fait un fruit excellent pour la santé. L'un des bienfaits de la banane est sa richesse en oligo-éléments et vitamines, elle est une source d’énergie considérable. Très appréciée des sportifs, elle permet de récupérer immédiatement après un effort physique conséquent. D’ailleurs, il est vivement conseillé de la consommer dès le matin. Au petit déjeuner, combiné dans un porridge, un yaourt énergétique, du miel de jujubier ou de l'huile de nigelle, elle permet d’émerger rapidement d’une dure nuit de sommeil.

Quels sont les apports énergétiques de la banane ?

La banane est un fruit relativement complet. Très riche en calories, elle est une source d’eau et de glucides considérable. Ce qui en fait un booster d’énergie directe. Bien que la vitamine C recouvre la quasi-totalité des nutriments du fruit, elle possède également une part considérable de substances organiques. Ce qui en fait un aliment complet. Source non négligeable de potassium et de calcium, elle participe largement au bien-être santé au quotidien. Sa consommation régulière permet au corps d’assimiler une liste de micronutriments en quantité. Son excellente valeur énergétique permet de combler la faim et facilite les cures de minceur.

La banane est un aliment excellent pour la flore intestinale

 La banane a une fonction bien précise dans la régulation du corps. Avant tout, elle permet d’éliminer énormément de toxines ainsi que des substances nocives au cours du transit intestinal. Les enzymes présentes dans le fruit sont une barrière naturelle contre des produits toxiques que le corps pourrait accidentellement ingérer. Dans un monde où les substances chimiques sont omniprésentes, elle agit efficacement contre la présence de métaux lourds et polluants dans l’organisme. De plus, elle permet de restaurer efficacement les désagréments d’ordre gastrique. En effet, elle agit contre les brûlures d’estomac et régule l’acidité dans le corps. En quelque sorte, elle fait office de pansement naturel dans le conduit intestinal. Comment procède-t-elle ? Tout simplement en restaurant les parois intestinales irritées.

Parmi les bienfaits de la banane: le renfort de la masse osseuse

 Source de calcium évidente, la banane renforce les os ainsi que les muscles du corps. Son action ne s’arrête pas uniquement à ces organes. Elle multiplie ses bienfaits et ses vertus en assurant la santé des ongles, des cheveux grâce à son apport en vitamine D. Elle agit efficacement sur la résistance physique. Cependant, il est conseillé de la manger en encas. Ce fruit lourd et énergétique prend une part calorique considérable dans les repas. En alliant activité physique régulière ou marche à pied, il est préférable de l’introduire au cours de collation.

 Si les bienfaits de la banane sont incontestables, il convient tout de même d’en manger sans abus. Consommée à outrance, elle peut provoquer des diarrhées.

Hormis cet effet néfaste, elle permet de réguler la pression artérielle ainsi que le taux de cholestérol.

L’avenir de la banane dans le monde

 A l’échelle planétaire, la production de la banane est conséquente. Elle comble les besoins de tous les pays. L’import-export de ce produit tropical de première nécessité se porte bien. Cependant, depuis les années 2015, les bananeraies sont menacées par la « jaunisse fusarienne ». Cette maladie se manifeste par un champignon ravageant les champs. Elle touche actuellement trois zones dans le monde. Pour l’heure, les régions contaminées sont l’Afrique, l’Asie et le Moyen-Orient. Le combat contre ce parasite nécessite des doses de pesticides conséquentes. Les palmeraies sont arrosées par voies aériennes. Des quantités de produits impressionnantes sont déversées. Cette action a bien entendu des répercussions environnementales sur les sols et les populations. En premier lieu, les paysans subissent des désagréments d’ordre cutanés. Les acides présents dans les pesticides leur rongent la peau à petit feu.

Pas de danger visible pour le consommateur

 Heureusement pour les consommateurs, l’épaisseur de la peau du fruit protège la pulpe. Du coup, la banane est l’un des rares fruits à ne pas être contaminée. Elle déroge donc à la règle. Ce qui n’est pas le cas de la salade, des fraises ou des citrons traités. 

 Bien que la cause environnementale soit fondamentale pour la planète, les besoins alimentaires peuvent tout de même être assurés sans causer de tort au consommateur.

 Des alternatives, comme en République Dominicaine, ont vu le jour depuis une dizaine d’années. Elles permettent d’assurer une qualité de production et un label pour concurrencer les pays en surproduction. Si la banane bio a aussi de beaux jours devant elle, elle n’est pas adaptée à tous les budgets familiaux.

La banane : un bon rapport qualité-prix ?

 La banane bio coûte en moyenne deux fois plus cher au kilo que la banane conventionnelle. Son calibre est plus petit. Concernant les bananes ordinaires, les prix fluctuent durant l’année entre 0,79 et 1,89 le kilo. Le montant dépend de plusieurs critères parmi les suivants :

  • Zone de production et approvisionnement.
  • Qualité et variété du fruit.
  • Calcul de l’offre et de la demande selon les pays.

Ainsi, le même fruit aux États-Unis (premier foyer d’importation) coûte généralement moins cher en France.

 Si la loi du marché domine, n’oubliez pas que ce fruit sublime représente un véritable atout pour la santé.